Poulailler – Avis et comparatif pour acheter les meilleurs poulaillers

Bonjour et bienvenue sur Poulailler.biz

Ce site va vous aider à choisir votre poulailler sans vous tromper !

Vous avez décidé d’élever des poules ? A cette occasion, il vous faudra un poulailler. La dimension de votre poulailler va varier en fonction du nombre de poules choisies.

Quels critères à prendre en compte lors de l’achat d’un poulailler ?

1) La taille de l’enclospoule

Les poules ont besoin d’espace pour s’épanouir. En effet, celles-ci aiment se promener et picorer ce qu’elles voient.

Un enclos de 10m2 est donc idéal pour les poules.

2) Des poussins ou pas ?

Les poussins sont très fragiles et nécessitent un environnement sain et chaud.

Après leur naissance, ils ont besoin d’une température de minimum 32°c. Prenez donc en compte ce besoin si vous voulez obtenir des poussins.

3) La surface du poulailler

Une partie herbée est nécessaire pour les poules afin qu’elles puissent picorer et débarrasser leurs plumages des différents parasites en prenant des bains de terre.

Vous pouvez également ajouter un perchoir pour passer la nuit, un pondoir pour les œufs, une mangeoire propre et adaptée aux nombres de poules et finalement un abreuvoir avec de l’eau fraîche en permanence.

Attention, si le poulailler est trop petit un phénomène de cannibalisme peut apparaître. En effet, les poules se battront et s’arracheront des plumes.

Des maladies peuvent également proliférer plus rapidement.

4) L’orientation du poulailler

Le poulailler doit être orienté plein sud pour gagner de la luminosité. Le point le plus important est de prendre en compte les vents et de ne pas y mettre l’ouverture.

De plus, il est important de placer les poules à l’abris des courant d’air, des intempéries et les abriter en cas de fortes chaleurs.

Comparatif des meilleurs poulaillers

Nos différents tests

Le poulailler Cocoonpoulailler Cocoon

  • Robuste, le poulailler Cocoon est fait de bois particulièrement épais.
  • Bien isolé, grâce au bois qui le constitue et qui est connu pour ses propriétés isolantes.
  • Soucieux de la santé et du bien-être de ses résidants, les fabricants de ce poulailler l’ont fabriqué avec un matériau traité contre les acariens, et l’ont doté de troues d’aérations à l’arrière.
  • Pratique, le poulailler dispose d’un toit ouvrant, d’un tiroir à déjections amovible ainsi que d’un mécanisme de fermeture innovant qui rend inutile l’entrée dans le parc chaque nuit pour fermer le logement principal.
Voir le test

Le poulailler d’extérieur en bois d’Utah

  • Robuste, ce poulailler d’extérieur mise sur la longévité. Il est fabriqué avec du bois de sapin imputrescible, plus résistant aux intempéries.poulailler-de-la-marque-utah
  • Facile à entretenir, il dispose d’un tiroir à déjections que l’on peut retirer régulièrement pour nettoyer l’intérieur du poulailler.
  • Simple à utiliser et à manipuler, on récupère les œufs grâce à la trappe ouvrable qui recouvre le pondoir.
  • Le montage est simple et rapide, car ne nécessite pas des travaux d’installation ni de fondation. Il suffit juste de suivre le plan.
Voir le test

Le poulailler et refuge pour animaux Deuba

  • L’un des poulaillers les plus grands du marché : c’est un poulailler XXL qui peut contenir jusqu’à 12 poules.poulailler/refuge pour petits animaux Deuba
  • Il propose de multiples fonctions : le refuge se divise en deux compartiments. Vous pourrez utiliser l’un pour abriter les poules, et l’autre pour abriter d’autres animaux comme les lapins, les cochons d’indes, etc.
  • Le nettoyage est facilité par le toit amovible.
  • L’éclairage et l’aération sont optimisés.
Voir le test

Le poulailler volailles avec rampe d’accès NCH10 L de FeelGoodUK

  • Un poulailler hyper résistant, taillé dans des planches de pin de 10 centimètres d’épaisseurs qui supportent bien les agressions extérieures.poulailler-feelgooduk
  • Un poulailler pratique, livré avec tous les matériels et accessoires nécessaires : pondoir, enclos, perchoirs, tiroir à déjections, etc.
  • Un manuel d’utilisation ainsi qu’un kit de montage sont fournis dans l’emballage ce qui facilite beaucoup l’assemblage.
  • L’entretien ne nécessite pas de travaux de nettoyage compliqués. Le poulailler se dote d’un tiroir à déjection ainsi que d’une porte à ouverture frontale pour permettre un nettoyage complet de tout l’intérieur.
  • Une fenêtre supplémentaire a été ajoutée à l’avant de l’abri principal pour optimiser l’éclairage et l’aération.
  • Grâce à ses planches en bois, le poulailler bénéficie d’une bonne isolation thermique. Les poules seront ainsi efficacement protégées du froid en saison hivernale.
Voir le test

Le poulailler Eggshell avec nichoir interne sécurisé et plateau de nettoyage coulissantpoulailler-eggshell

  • Un design original, le poulailler adopte un motif grange très charmant.
  • De taille moyenne, le modèle n’encombre et peut être installé des les espaces au surface restreint.
  • Les perchoirs sont amovibles. On peut les déplacer de manière à ce que leur hauteur corresponde à la taille de chaque poule.
  • Le nichoir est sécurisé, mais est facilement accessible grâce à une ouverture vers l’extérieur.
  • Le plateau de nettoyage est déplaçable et coulissant. Il suffit donc de le retirer pour procéder à l’entretien et à l’enlèvement des fientes.
Voir le test

Comparatif des meilleurs couveuses

Couveuse et incubateur automatique Couveuse et incubateur mini-numérique Incubateur automatique de poules et de canard
Produit
Prix Voir le prix
Voir le prix
Voir le prix

Les différents modèles

Une fois que vous aurez défini la taille de votre enclos, la surface de votre poulailler ainsi que son orientation, vous devez choisir le modèle.

Il n’y en a pas un en effet, mais quatre. Sur le marché, vous aurez à choisir entre 4 modèles différents :

  • Le poulailler en bois
  • Le poulailler sur pilotis
  • Le poulailler en plastique
  • Le poulailler en dur

Le poulailler en bois

Le poulailler en bois est le modèle plus répandu, car il offre de nombreux avantages. Écologique, c’est également un excellent isolant thermique.

Si vous recherchez un modèle capable de protéger efficacement vos poules en période hivernale en conséquence, c’est indéniablement celui qu’il vous faut.

L’autre avantage, c’est qu’il s’agit d’un matériau particulièrement solide.

Là encore, si vous recherche quelque chose de solide, qui peut résister assez longtemps aux intempéries pour être utilisé sur le long terme, il n’y a pas mieux que le poulailler en bois.

Notez néanmoins que pour obtenir un tel résultat, il faudra l’entretenir rigoureusement.

Le poulailler sur pilotis

Le poulailler sur pilotis est une variante du poulailler en bois.

La différence réside dans le fait que ce modèle-ci est installé en hauteur, juché sur des planchers surélevés, et ce, afin de protéger les poules et le poulailler lui-même de l’humidité.

Très pratique en saison de pluie, il est également fait de planches de bois généralement traités.

Il offre donc les mêmes avantages que le modèle en bois classique, sinon plus : en sus de la protection contre l’humidité, il met également à la disposition des poules un espace grillagé où elles peuvent se promener en toute sécurité.

Il est également assorti de plusieurs accessoires, matériels et fonctionnalités rendant son utilisation très pratique :

  • Une rampe d’accès menant vers l’abri principal ;
  • Un toi ouvrant qui facilite le nettoyage et la récupération d’œufs ;
  • Un enclos entièrement protégé pour empêcher l’intrusion d’éventuels prédateurs ;
  • Un tiroir à déjection pour faciliter le nettoyage ;
  • Des perchoirs à l’intérieur.

On peut en trouver de toutes les formes et de toutes les tailles sur le marché.

Vous n’aurez aucun mal à choisir celui qui convient mieux à votre extérieur ! Notez néanmoins qu’elle ne convient pas aux poussins.

Si vous comptez en élever en conséquence, mieux vaut ne pas se tourner vers ce modèle-ci.

Le poulailler en plastique

Le poulailler en plastique n’est présent sur le marché que depuis quelques années, mais il gagne déjà en succès.

Disponible en plusieurs formes et coloris, il est avant tout apprécié pour son design, son apparence extrêmement variée, et qui peut convenir à n’importe quel décor, les extérieurs contemporains en particulier.

Recyclable à souhait, le poulailler en plastique est également robuste. Sa surface lisse rend son entretien très facile, à l’instar des modèles en bois.

Très pratique, il peut être équipé de plusieurs accessoires : pondoir, perchoir, trappe, etc.

Poulailler de bonne qualité, il est cependant proposé en petite et taille moyenne.

Si vous recherchez un poulailler performant pour des poules naines par conséquent, c’est le modèle adapté.

Le poulailler en dur (ou en béton)

Le poulailler en dur est incontestablement le plus résistant de tous. Fabriqué en béton, c’est le modèle idéal si vous recherchez une structure qui dure dans le temps.

Il résiste sans souci aux intempéries et offre à vos gallinacées un abri spacieux, bien aéré et bien éclairé.

Grâce à sa structure alvéolaire, le poulailler en béton est également isolant.

Pendant les périodes de chaleur, il procure fraîcheur, pendant les périodes hivernales, il empêche les pertes de chaleur, et pendant les saisons de pluie, il évacue efficacement l’humidité.

N’étant pas traité, lorsqu’il est bien entretenu, il accumule moins de bactéries, de virus, et de parasites.

Les avantages d’avoir un poulailler chez soi

Economique, écologique, pratique, sain… Il y a beaucoup d’avantages à retirer du fait d’avoir son propre poulailler.

Vous mangez sain et équilibré !

Qui mieux que vous savez ce que vous donnez à vos poules ? Si vous veillez à leur donner des nourritures saines, c’est la meilleure garantie de manger également des œufs et de la viande de poulet bio et de qualité !

Fini les temps passés dans les magasins à scruter le code de œufs ! Fini également la longue distance parcourue par ces fameux œufs avant d’arriver chez vous ! Vos œufs, frais et bio, vous attendent dans votre cours !

Vous recyclez naturellement vos déchets !

Eh oui ! Vous pouvez également dire adieu aux déchets de cuisine qui encombrent vos poubelles : les écorces de pomme de terre, les pains rassis, les restes de vos fruits et même de vos repas… Avec des gallinacées dans les parages, vous n’aurez pas à les jeter. Ils iront directement dans leur ventre !

Mieux encore, en picorant le sol à tout bout de champ, ces animaux à deux pattes contribuent au nettoyage de l’environnement. Ils vous débarrassent des mauvais herbes, des insectes nuisibles, des œufs de larves, de divers déchets, etc.

Vous offrez à vos enfants une bonne activité extérieure !

L’élevage de poules, qu’elles soient au nombre de un ou de dix, participe au développement de l’enfant tant au niveau intellectuel, affectif que pédagogique.

Les enfants adorent s’occuper de ses animaux : ils s’occupent d’elles, les nourrissent, changent leur eau… Bref autant d’activités qui les apprennent à respecter les animaux, à découvrir la vie d’une autre espèce d’êtres vivants, à se responsabiliser…

Un poulailler, c’est facile à entretenir !

Pour bénéficier de tous ses avantages, vous n’aurez à sacrifier pour votre poulailler qu’une heure maximum de votre temps par jour. L’entretien du poulailler n’est pas compliqué. Et en contre-partie, dans la mesure où la poule est robuste, et vit entre 5 à 10 ans, vous pourrez manger des œufs bio pendant plusieurs années.

Les éléments à vérifier avant de faire votre choix

Quel que soit le modèle que vous voulez choisir, qu’il soit en bois ou en plastique, qu’il soit au sol ou sur pilotis, pour être sûr que vous ne vous êtes pas trompé, avant l’achat, procédez à quelques vérifications :

  • Pour un poulailler en bois, assurez-vous premièrement que les planches de bois avec lesquelles il a été construit sont bien épaisses. Le minimum requis est de 1.2 cm, autrement dit, c’est le moins robuste du marché.
  • Qu’il s’agisse de poulailler en bois, en plastique ou en dur, assurez-vous qu’il propose des solutions pratiques pour faciliter le nettoyage : un toit ouvrant, un bac ou un tiroir à déjection coulissant, etc. Sans cela, vous aurez beaucoup de difficultés à nettoyer l’intérieur de votre poulailler.
  • Si vous avez opté pour un poulailler sur pilotis, assurez-vous que les pieds sont bel et bien livrés avec, afin que vous n’ayez pas à improviser au moment du montage et de l’installation.
  • Pour les modèles en bois, assurez-vous également que le toit est bien solide, et qu’il est protégé par un revêtement hydrofuge. S’il s’agit d’un toit ouvrant, veillez à ce qu’il soit bien hermétique.
  • Quel que soit le modèle, assurez-vous que le système de fermeture du poulailler que vous aurez choisi ne soit pas facile à contourner. Les portes et les trappes doivent pouvoir se fermer hermétiquement, et doivent pouvoir empêcher de manière efficace l’intrusion de tout prédateur potentiel.

Le prix d’un poulailler

Le prix du poulailler est extrêmement varié, car sa valeur dépend de plusieurs paramètres dont la taille et la capacité, c’est-à-dire le nombre de poules qu’il peut contenir ; mais également le design, les accessoires qui le composent ainsi que les fonctionnalités qu’il propose.

A titre indicatif,

  • Le poulailler en bois coûte entre 250€ et 750€
  • Le poulailler sur pilotis coûte entre 300€ et 1000€
  • Le poulailler en plastique coûte entre 250€ et 600€
  • Le poulailler en dur, fait à partir de module de base, peut coûter jusqu’à plus de 1000€.

La rentabilité d’un poulailler

L’achat du poulailler sera la seule dépense vraiment conséquente que vous aurez faite, mis à part l’achat des poules qui vont y résider. Un poulailler ne coûte pas cher en entretien en effet. Mise à part la désinfection qui exige l’achat de produits désinfectants spécifiques une fois par an, ni le nettoyage quotidien, ni l’entretien hebdomadaire n’occasionne des dépenses.

En contrepartie des frais de désinfection qui seront enlevés de votre portefeuille chaque année ainsi, vous bénéficiez de tous les bénéfices offerts par votre poulailler tout le long de l’année !

Le poulailler, un investissement sur le long terme !

A partir du moment où vos poules pondront leurs œufs, vous pourrez profiter des bénéfices de votre investissement. Et tant que vous veillerez à ce que cela continue, vous pourrez toujours goûter aux avantages nombreux d’avoir un poulailler.

Le poulailler, une activité rentable

Que vous ayez choisi d’installer un poulailler chez vous pour rentabiliser votre activité, ou comme de nombreux citadins, pour pouvoir manger chaque matin des œufs frais et bio, avoir son propre poulailler permet de faire des économies.

Une poule pondeuse peut effectivement pondre des œufs pendant six années d’affilé. En investissant dans un poulailler en conséquence, vous serez au moins sûr de ne pas manquer d’œufs pendant toute cette période.

Si vous élevez plusieurs poules, vous pourrez vous offrir le luxe de revendre les œufs que vous n’aurez pas consommé. En plus de faire des économies, vous pourrez donc également faire fructifier votre investissement. Plus vous investirez, plus vos avantages pécuniaires seront importants ! Mais encore faut-il que vous choisissiez la bonne race de poules!

Quelles poules pondeuses choisir ?

Certaines poules pondent plus que d’autres, c’est un fait. Et d’autres pondent bien avant les autres. On peut trouver des races dites « légères » qui peuvent pondre des œufs dès l’âge de 5 mois, et d’un autre côté, des rares dites « lourdes » qui ne peuvent le faire qu’à partir de 7 ou 8 mois

Le choix va donc dépendre de vos besoins : vous voulez des poules naines que vous pourrez éventuellement présenter à quelques concours ? Vous voulez des poules d’ornement, ou vous voulez tout simplement des poules de ponte ?

Voici quelques exemples de poules pondeuses:

La poule fermière (poule rousse)

La poule fermière, plus connue sous l’appellation « poule rousse » est la gallinacée la plus répandue. Entrant dans la catégorie des pondeuses légères, c’est-à-dire de celles qui pondent très tôt, elle est également appréciée pour sa robustesse et pour son instinct maternel : c’est une très bonne couveuse. Si vous recherchez une race qui servira juste à pondre des œufs, la poule rousse fera très bien l’affaire.

A retenir

  • Poids : environ 2.5 kg
  • Origine : Angleterre
  • Catégorie : race légère
  • Atouts : excellente ponte – excellente couveuse

La poule Leghorn

La poule Leghorn nous vient d’Italie et en raison de ses qualités, a souvent été utilisée pour créer des souches de pondeuses industrielles. Classée dans la catégorie des races légères en effet, c’est une race qui pond très tôt et beaucoup. Arborant un plumage varié, vous pourrez trouver sur le marché des poules Leghorn blanc, fauve, doré, argenté, rouge, tricolore, herminé noir, à liseret, etc. Ayant un très bon caractère, c’est une poule très sociale, facile à apprivoiser. Très bonne couveuse, elle est l’idéale si vous recherchez une race à élever sans difficulté !

A retenir

  • Poids : environ 2.5 kg
  • Origine : Italie
  • Catégorie : race légère
  • Atouts : excellente ponte – bonne couveuse

La poule Sussex

La poule Sussex se démarque par son allure un peu particulière : souvent de couleur blanche, herminée noir, elle arbore de très longues pattes. Originaire du Sussex en Angleterre, comme le laisse bien deviner son nom, cette race dispose de nombreuses qualités : elle pond des œufs régulièrement et c’est une bonne couveuse. Bien qu’elle soit un peu peureuse, c’est une poule qui n’aime pas vraiment le contact humain, elle n’a aucun problème en revanche avec ses congénères. Pour son bien-être, il est conseillé de ne pas l’élever seule, mais avec d’autres poules de la même race.

A retenir

  • Poids : environ 3 kg
  • Origine : Sussex (Angleterre)
  • Catégorie : race moyenne (ni légère ni lourde)
  • Atouts : bonne ponte – bonne couveuse

La poule Gauloise

La poule Gauloise est la race la plus ancienne des poules fermières. D’origine française, elle a fière allure et figure même parmi les emblèmes nationaux de son pays. En sus de son bel apparence, c’est une poule de race légère qui pond tôt et régulièrement des œufs. Elle est également considérée comme une bonne couveuse.

A retenir

  • Poids : 2.5 kg environ
  • Origine : France
  • Catégories : race légère
  • Atouts : bonne ponte – couveuse moyenne

La poule Gournay

La poule Gournay est d’origine française, elle nous vient très précisément de Gournay en Bray, en Seine-Maritime, d’où son nom. Gallinacée particulièrement rustique, c’est une race ancienne dont la robustesse et la résistance forcent le respect. Appartenant à la race des poules pondeuses légères, elle n’est pas peureuse et se laisse facilement apprivoiser. En revanche, elle n’est pas une très bonne couveuse.

A retenir

  • Poids : environ 2.5 kg
  • Origine : Gournay en Bray (Seine-Maritime)
  • Catégorie : race légère
  • Atouts : bonne ponte – couveuse moyenne

La poule Coucou de Rennes

Comme l’indique si clairement son nom, la poule Coucou de Rennes nous vient de Rennes, en Ille et Vilaine. Surtout appréciée pour la qualité de sa chair, cette poule bretonne est surtout élevée par les professionnels. De nature calme, c’est une race rustique qui bon de manière régulière et qui est également une très bonne couveuse.

A retenir

  • Poids : 3 kg environ
  • Origine : France
  • Catégories : race moyenne
  • Atouts : ponte moyenne – couveuse moyenne

Vous pourrez également trouver sur le marché d’autres races de poules pondeuses : la poule Marans, la poule Vorweck, la poule Wyandotte, la poule Brahma, etc.